Gatumba Fungua Njia

« La non-standardisation des factures de l’OBR sur les mêmes produits, manque de clarté sur la liste des produits d’importation et d’exportation, plusieurs barrières physiques érigées par la police dans le but de spolier les petits commerçants et l’expiration rapide de la carte CPGL suite à la fréquence des voyages sont des problèmes fréquents que nous rencontrons dans notre commerce transfrontalier. » a souligné une des femmes qui étaient présente dans notre récent atelier à Gatumba

En image les moments forts de cet atelier.

Share This