« Les réglementations ne peuvent pas créer un environnement favorable de faire des affaires au Burundi. Par contre,elles ne font que créer les barrières à la libre entreprise au Burundi, cause de la pauvreté. » a indiqué notre collègue Paulin BULAKALI