Sélectionner une page

Du 16 au 21 novembre 2020, le Burundi a célébré la semaine mondiale de l’entrepreneuriat. Cette semaine a été clôturée par une compétition des plans d’affaires bancables dénommée SHIKA Award 2020, où parmi les sept finalistes figurait Nice Uwanje, un des entrepreneurs qui a bénéficié le programme de la campagne « Birashoboka » du Centre for Development and Enterprises Great Lakes, et qui a fini par remporter la compétition. Coup de projecteur avec notre collègue Francis Cubahiro.

Lancé en 2011, SHIKA Award est une compétition annuelle des idées entrepreneuriales répondant à des plans d’affaires bancables. La compétition organisée par Burundi Business Incubator (BBIN) en partenariat avec le Centre for Development and Enterprises Great Lakes, Yaga Burundi, AUXIFIN, les Institutions bancaires et d’autres acteurs, pour promouvoir les idées entrepreneuriales chez les jeunes Burundais, est à son 7ème édition, et a pour but de stimuler les initiatives de création d’entreprises innovantes au Burundi, faire émerger des nouveaux startups, afin de primer trois meilleurs projets en leur attribuant une aide matérielle et financière pour accroître leurs activités.

It’s possible

Lors de ce Shika Award 2020, il y avait sept finalistes. Parmi eux, Nice Uwanje, un des entrepreneurs burundais qui a bénéficié le programme « Birashoboka » du Centre for Development and Enterprises Great Lakes. La campagne avait pour objectif de réduire les barrières réglementaires à la libre entreprise au Burundi.

Nice Uwanje, promoteur de l’entreprise « Nice Burundi of Tomorrow », avait l’ambition d’assurer la transformation des réchauds classiques en réchauds modernes « Umuvuba », électriques et très écologiques. Faute des contraintes réglementaires et des frais énormes par rapport à ces revenus, pour formaliser son entreprise, Nice Uwanje œuvrait dans l’informel. Ayant débuté difficilement en 2016, avec une faible production de 48 braseros électroniques, il a passé tout un mois sans en vendre aucun. Il a même participé en 2018 et en 2019 dans cette compétition Shika Award, sans succès.

Ce n’est pas sorcier

C’est quand il a rencontré le centre for Development and Enterprises Great lakes, dans sa campagne « Birashoboka » organisée en partenariat avec Atlas Network, qu’il a pu enregistrer son entreprise au sein de l’Agence de Promotion des Investissements (API), quittant l’informel pour le formel. Par-là, il a étendu son marché via le commerce transfrontalier jusqu’en République démocratique du Congo et en Tanzanie. Et grâce au programme Birashoboka, Nice uwanje vient d’être couronné heureux gagnant de cette 7ème édition de la compétition Shika Award qui récompense le meilleur plan d’affaires avec un chèque de 5 000 000 FBU. Un bilan en quelque sorte reluisant et qui témoigne l’impact de la campagne Birashoboka sur la vie entrepreneuriale au Burundi.

Avec des larmes de joie, Nice Uwanje compte utiliser ce chèque de 5 000 000 FBU, en réalisant son rêve d’etendre son entreprise sur tout le territoire du Burundi, et créer de l’emploi en engageant d’autres personnels dans son entreprise. Dans son discours, il a incité les autres jeunes, surtout chômeurs, à se lancer dans l’entrepreneuriat et à être persévérant, sans oublier d’inviter le gouvernement burundais à créer un environnement favorable aux entreprises débutantes, et éviter de mettre dans un même sac, les entrepreneurs débutants et les grandes entreprises.