La gestion des ressources humaines, un manque à gagner…?

Certains patrons considéreraient le personnel comme un fardeau en raison de leur entretien. Pour la blogueuse Fleurette Habonimana, que nenni !

Personne ne peut ignorer le rôle crucial joué par un individu dans une entreprise. Quelque soit le domaine d’activités de l’organisation, l’individu demeure un acteur important pour la bonne marche de l’entreprise. Mais la plupart des fois, cette dimension n’est pas prise en compte.

L’intégration de la gestion des ressources humaines au sein des entreprises n’est pas partagée par certains patrons. Le plus souvent, le salarié ou le personnel est perçu comme un simple exécutant. Disons comme «une machine» pour paraphraser Taylor, un ingénieur américain, théoricien de la division scientifique du travail.

Normalement, toute entreprise devrait mettre en place une gestion des ressources humaines. Bien sûr, si elle voudrait atteindre ses objectifs parce que l’individu y contribue énormément. C’est pourquoi, l’entreprise doit s’assurer qu’il travaille dans de bonnes conditions. Cela veut dire qu’elle doit mettre en place tout le dispositif nécessaire pour faciliter la tâche à son personnel.

C’est dans ce sens qu’il est si primordial d’intégrer le service de gestion des ressources humaines au sein des entreprises. Les salariés ne sont pas des esclaves qui doivent bosser jours et nuits sans repos au risque de tomber malade. Si un ouvrier compétent est souffrant, cela aura des répercussions sur le déroulement de l’entreprise. Il y a ces ouvriers qui possèdent une spécialisation ou compétence difficilement irremplaçable.

La prise en compte de la dimension humaine permet la mise en valeur de la liberté individuelle. Cela implique aussi la sécurité sociale, les primes de fonction et de fidélité, l’assurance maladie, que sais-je encore ? Que des facteurs cultivant une certaine motivation au personnel participant dans le concrétisation des objectifs de l’entreprise.

«Le personnel pas comme une dépense mais comme une ressource…. »

Réduire le personnel d’une entreprise à une dépense, c’est ne pas reconnaître sa valeur. Il ne pourra pas appréhender son poids potentiel dans l’organisation. La gestion des ressources humaines au sein des entreprises est une nécessite parce qu’elle permet une bonne organisation,  une compétitivité de l’entreprise sur le marché grâce à un  personnel compétent et qualifié, selon Monique KAYIBANDA, professeur à la Faculté des Sciences de Gestion et d’Economie appliquée à l’Université du Lac Tanganyika également gestionnaire des ressources humaines. Elle ajoute qu’elle permet de développer l’engagement des salariés. «C’est pourquoi, le personnel est perçu non pas comme une dépense mais comme une ressource à valoriser parce qu’il produit de la richesse et accompagne l’entreprise dans l’atteinte de ses objectifs».