CENTRE FOR DEVELOPMENT AND ENTERPRISES GREAT LAKES Campagne Birashoboka La concurrence, facteur qui booste l’économie

La concurrence, facteur qui booste l’économie



La compétitivité est l’un  des atouts que nous réserve la concurrence. Quand Econet Wireless, compagnie télécommunication au Burundi, baisse les prix, Lumitel fait de même dans le but de garder l’équilibre sur le marché des biens et services. Notre collègue Gilbert Nkurunziza montre à quel point les consommateurs en tirent profit.  

Tout commence quand Econet Leo lance sa nouvelle marque, Econet Wireless. Elle introduit parallèlement des offres exceptionnelles. Les tarifs sont revus à la baisse. Avant, pour effectuer un appel vers Econet Leo, le coût était fixé à 168 Fbu/minute, puis 135 Fbu/minute et désormais ce n’est que 130 Fbu/minute. Pour des appels vers d’autres réseaux nationaux, le coût est passé de 210 Fbu/minute à 198 Fbu/minute.

De ce fait, Lumitel, un autre leader de télécommunication au Burundi a révisé ses tarifs à son tour. Au départ, pour lancer un coup de fil vers Lumitel, le prix était fixé à 145 Fbu/minute, mais actuellement c’est seulement 130 Fbu/minute. Et enfin, pour effectuer un appel vers les autres réseaux qui couvrent le territoire burundais, le coût d’appel a baissé de 200 Fbu/minute à 198 Fbu/minute.

Concurrence loyale

Econet Wireless et Lumitel, tous ont révisé leurs tarifs des appels dans le but de les revoir à la baisse. C’est bel et bien Econet Wireless, déclencheur de ce phénomène. Pour remédier à cette contrainte, Lumitel apportera des solutions affrontant la concurrence en fonction de garder sa clientèle qui pourrait migrer vers Econet Wireless, là où il y a des prix relativement abordables. Au final, les tarifs deviennent semblables.

«La compétitivité entre Econet Wireless et Lumitel fait absolument du bien aux abonnés », précise Fabrice, un jeune de Bujumbura. Tout ça avantage la clientèle car elle dépense moins qu’avant, mais la qualité et la quantité des services restent stables ou améliorées.

Vive la concurrence !

Gérard, habitant de Gitega précise : «Comme consommateur, quand les prix chutent sur le marché, je me sens bien car j’achète plus tout en dépensant moins». Comme dans d’autres domaines économiques, la concurrence dans le secteur de la téléphonie mobile entraîne la baisse des prix pour le compte du consommateur. La chute des prix génère une hausse importante des consommations.

La pluralité des concurrents favorise l’abondance des offres et les innovations permanentes. Sur le marché, quand les prix chutent, c’est un avantage pour les clients, mais aussi pour les firmes. Elles sont encouragées à produire beaucoup, ce qui stimule l’économie dans son ensemble.

La concurrence incite les entreprises à améliorer la qualité des services et des produits qu’elles proposent à la clientèle. Elle favorise aussi l’innovation ainsi que l’abondance de choix sur le marché.

La concurrence est primordiale pour les consommateurs et le bon fonctionnement de l’économie du pays.  Qu’elle soit fondamentale dans tous les domaines économiques.