CDE RDC : Des activistes de la societé civile déterminés pour la promotion des idées de libertés

  • 30
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    30
    Shares

Après  les formations à Kigali le 22 février et à Bujumbura le 1 mars 2019, le  9 mars, c’était aux activistes de la société civile congolaise composés par les blogueurs et les journalistes congolais basés dans la capitale du sud Kivu de bénéficier des formations en blogging organisées par le CDE. Reportage.

La formation a eu lieu dans les enceintes de l’Université Catholique de Bukavu, UCB. Les participants, une vingtaine parmi lesquels des journalistes, des blogueurs, des écrivains et chercheurs, ont suivi avec enthousiasme cette formation riche en interventions. De 9h jusqu’à 17h30, ils n’ont eu droit qu’à deux pauses pour le café et le déjeuner.

La formation débutera avec un mot d’accueil d’Albert Gikundiro, représentant du CDE à Bukavu. Il profitera de l’occasion pour faire savoir aux participants la mission et la vision ainsi que l’importance du  travail de ce Think Tank œuvrant dans la région des Grands lacs.

Des modules riches en contenus

Après, suivra la présentation d’Egide Nikiza, l’éditeur principal du CDE. Il insistera sur l’écriture d’un billet de blog, les techniques pour son écriture, ce qu’il doit contenir et ce qui le différencie d’un article de presse. Cette intervention suscitera beaucoup de questions de la part des participants.

Cet éditeur du CDE sera suivi par le Docteur Emmanuel Martin, l’autre éditeur du CDE. Celui-ci interviendra à distance avec à la clé trois présentations. L’une sur le choix du sujet du billet de blog, la problématique et la structure du billet de blog. Dans la deuxième, il parlera du fond du billet de blog. Et enfin, sa dernière présentation portera sur les règles générales pour l’écriture des Policy Brief (https://bit.ly/2XX1MVJ).

Ses  interventions  seront  suivies  par  les travaux en groupe, l’occasion pour les participants d’échanger sur le contenu de ces trois interventions. Ce fut une occasion de penser aux questions au sujet des présentations du Docteur Martin. Ce dernier sera suivi par le journaliste et commentateur politique luxembourgeois, Bill Witz, qui partagera au public le thème en rapport avec les relations qu’un blogueur libertarien peut avoir avec les medias traditionnels. Cet analyste politique de Consumer Choice Centre, démontrera comment les blogueurs peuvent promouvoir les idées libérales dans les medias locaux.

Et contrairement aux formations tenues à Kigali et à Bujumbura, les participants découvriront la présentation de l’ancien rédacteur en chef de la plateforme des blogueurs maliens, Jean-Marie Ntahimpera qui interviendra depuis Bamako (Mali) qui insistera sur « l’écriture sur le web». Une intervention qui sera sanctionnée par les questions.

Vers la fin de la formation, Patrick Nimpagaritse, l’autre défenseur des idées de liberté parlera quant à lui de  ce que doit contenir un billet de blog pour intéresser le lecteur. Dit autrement, comment rendre intéressante l’histoire racontée dans un billet de blog. Comme pour les précédentes présentations, le public enthousiaste ne manquera de poser des questions pour de plus amples éclaircissements.

Et pour clore…

Aimable Manirakiza, directeur du CDE exhortera l’assemblée présente à produire plus d’articles pour la défense de la liberté afin d’atteindre des reformes des politiques publiques en République Démocratique du Congo . Ce qui ne manquera pas d’enthousiasmer Mr. Héritier.

Ce jeune blogueur voit en cette formation une occasion «d’acquérir toutes les notions nécessaires pour la rédaction des billets de blog». Une opportunité selon lui « de développer un esprit d’analyse des politiques publiques».

Les médias en parlent aussi .