CENTRE FOR DEVELOPMENT AND ENTERPRISES GREAT LAKES Entrepreneuriat Entrepreneuriat en milieu rural : les mesures à prendre pour réduire les obstacles

Entrepreneuriat en milieu rural : les mesures à prendre pour réduire les obstacles



La population rurale reste en retard en matière de création d’entreprises.  Elle fait face à plusieurs obstacles différents de celles des entrepreneurs évoluant dans les milieux urbains. Pour le blogueur Kelvin Ndihokubwayo, si cette population constituant la majorité a des difficultés à entreprendre, le pays aura du mal pour se relever économiquement.

Selon populationdata.net, 75% de la population burundaise est rurale. Cette proportion est assez grande pour être négligée. Il sied d’analyser les  mesures à prendre pour réduire les obstacles à la création d’entreprises dans ce milieu .

Il y a une partie qu’on appelle le rural profond où l’agriculture et l’élevage restent les activités principales, sans oublier le commerce de très petite taille. Pourtant les agriculteurs, les éleveurs ainsi que les commerçants commencent à se mettre ensemble à travers les tontines. Différentes associations se forment souvent dans des campagnes.

Elles se comportent comme des entreprises. Elles s’occupent souvent du commerce du miel, des fruits, des œufs et autres. Néanmoins, ces entreprises travaillent dans l’informel. Ainsi, elles sont confrontées à des difficultés quand les agriculteurs, éleveurs et commerçants qui les constituent veulent créer formellement leurs entreprises.

Obstacles en milieu rural 

Lors de la création d’une entreprise, parmi les documents exigés, on y trouve le statut de l’entreprise. Or souvent, tous les actionnaires de ces entreprises informelles ne savent pas lire ni écrire. Donc, ils sont obligés de trouver une personne qualifiée en la matière pour l’élaboration de ces statuts.

Dans le dit milieu, il est difficile d’en trouver un. Ils doivent alors se rendre dans les milieux urbains afin d’y trouver les spécialistes en la matière. En plus, il existe un guichet unique au Burundi de création de l’entreprise.

Ils doivent nécessairement se déplacer vers Bujumbura. Ces entrepreneurs sont confrontés à un problème de manque de moyens. Ils doivent séjourner en milieu urbain lors de la recherche de tous les documents nécessaires.

Les mesures à prendre  

 Il faut décentraliser l’Agence de promotion des investissements (API). Il doit en être de même pour le tribunal du commerce. L’objectif est de réduire le trajet de ces entrepreneurs venant du milieu rural. Puis, inciter les institutions financières à créer des agences dans le milieu rural.

Il est vrai, sans électricité, il est difficile d’ouvrir une agence. C’est pourquoi il convient au gouvernement de faciliter l’accès aux sources d’énergies durables. Enfin, en tenant compte du rôle de l’information dans les affaires, il faut développer en milieu rural les infrastructures de communication pour améliorer la circulation de l’information entre les parties prenantes en matière de création d’entreprise.