CENTRE FOR DEVELOPMENT AND ENTERPRISES GREAT LAKES Campagne Birashoboka La création des entreprises au Burundi, un remède au chômage…

La création des entreprises au Burundi, un remède au chômage…



Les entreprises sont d’une importance indéniable dans le développement d’une nation. La blogueuse Fleurette Habonimana a rencontré le coach en entrepreneuriat Jonathan Bright. Celui-ci insiste sur la particularité d’une entreprise. 

Reconnues comme des structures importantes dans la vie d’une nation, les entreprises jouent un rôle important dans l’amélioration des conditions de vie. Non seulement elles créent de l’emploi mais également elles contribuent au développement du pays.

Grâce au revenu qu’elles génèrent, les employés se procurent de ce dont ils ont besoin. Plus il y a beaucoup d’entreprises, de plus en plus le chômage diminue et c’est le niveau de vie qui augmente. M. Jonathan Mugisa B. Bright, coach et conférencier en entrepreneuriat dans le «Spears Connect Group» partage son analyse sur ce point.

«Aujourd’hui,c’est en entreprenant dans un domaine spécifique que certaines personnes ont créé de la richesse, ont inventé et ont donné de l’emploi », a indiqué Jonathan Bright.C’est pour cette raison que les pays qui ont promu l’entrepreneuriat ont en quelque sorte réduit la pauvreté parce que la population acquiert le pouvoir d’achat. Ceci dit, ça leur facilite de subvenir à leurs besoins vitaux élémentaires.

C’est pourquoi, il serait préférable de promouvoir l’esprit d’entreprise et surtout le développement de la culture d’entreprise pour favoriser la création et le développement de petites et moyennes entreprises.

Selon M. Jonathan Bright, « chacun a cette responsabilité de créer son propre business ou affaire et contribuer à  la vie de la nation. Chacun de nous a le potentiel d’entreprendre mais on ne veut pas aller au-delà et croire que les entreprises contribuent à la lutte contre la pauvreté ».

Quelles propositions ?

M. Jonathan Bright propose à l’Agence burundaise de promotion des investissements (API) de donner plus de faciliter dans le processus de création d’une entreprise au Burundi. Ceci dans le cadre de favoriser les jeunes générations à s’imprégner de l’esprit d’entreprise et promouvoir l’entrepreneuriat.

«Je proposerais la création d’un site web d’enregistrement des entreprises en ligne et que cette création soit gratuite par exemple même si c’est un processus. La création des plateformes d’échanges sur la situation économique du pays où différents acteurs économiques, les jeunes, le gouvernement et autres pourraient se rencontrer et discuter. Permettre que ces discussions puissent promouvoir l’entrepreneuriat», recommande M. Jonathan Bright.

Les entreprises dans un pays constituent une valeur ajoutée parce qu’elles créent de la richesse. Mais elles ne devraient pas seulement donner de l’emploi mais aussi inciter  les employés eux-mêmes à entreprendre.

A côté de cela, elles dotent d’une amélioration des indices de développement. «Aujourd’hui, elles devraient s’impliquer dans la vie à travers différentes initiatives surtout pour les jeunes afin d’outiller la prochaine génération », précise M. Jonathan Bright.